Rechercher

Le casual

Mis à jour : 10 déc. 2020

Avec cet article je tente de définir une fondation commune pour le casual. Je ferais quelque suggestions de cartes à éviter et de règles sociales à respecter, mais en aucun cas mes suggestions sont des règles fermes afin d'éviter de créer un autre format dans le format. #formatception


En bref si vous ne voulez pas lire l'article dans son entier:


Les Guidelines en résumé



La difficulté du casual


Il est beaucoup plus rare d'avoir des accrochages en cEDH qu'en casual, en effet en cEDH l'objectif est clair: gagner le plus vite possible par tout les moyens nécessaire pas d'ambiguïté sur ce qui fait un deck cEDH.

Mais qu'est ce qui fait qu'un deck est casual? son budget? ses synergies? l'absence de combo? sa rapidité? sa stratégie? En vrai impossible de répondre à cette question parce que nous avons tous une réponse différente. En fait le format Commander est par définition un format déjà "broken" et il est pratiquement impossible de changer ça: le plus puissant format avec les plus puissantes cartes. Du coup comment trouver un terrain commun?


Si la langue de Shakespear n'a pas de secret pour vous, voici deux excellents débat qui parle de cette difficulté:


Tolarian Community College



The Command Zone

La chaine The Command Zone propose d'ailleurs une sorte d'échelle pour évaluer ses decks. Anglais indispensable encore une fois. La proposition reste un guide encore une fois, et n'est pas la loi ultime pour classifier un deck, souvent un deck appartient à plusieurs niveaux.



Alors où en est-on à Tahiti? Pour être honnête la majorité des games qui se jouent à Tahiti (ou du moins les games aux quelles je participe) ont des deck de niveaux 7 / 8 si on utilise la classification de Command Zone. Personnellement j'ai du mal à jouer en dessous de 6. J'ai besoin que mon deck ai un plan avec une optimisation minimum.


Les guidelines


Le Contrat Social pour le casual

L'article est déjà assez long comme ça et je ne vais pas revenir sur les points abordés dans les vidéos mais ce que je retiens et ce que je propose de retenir pour jouer casual:


I - RALENTIR. L'objectif premier des jeux "casu" est du passer du temps avec ses compagnons magiciens. Il est important que chacun joue pour gagner mais à un tempo moins rapide. le cEDH cherche à gagner le plus vite possible. La casu cherche également à gagner mais après avoir passer du temps à interagir avec les autres. On cherchera plus à faire pencher la partir vers le tour 7 que le tour 3.


II - COMMUNIQUER. Chacun apprécie des stratégies différentes et il est important de communiquer sur la stratégie générale de son deck. Il ne s'agit pas de révéler les secret de votre deck. Certaines personnes préfèrent ne pas affronter certains deck/cartes (pas de sideboard en commander, pas d'alternative si un stratégie vous castre complètement) En particulier certaines stratégie peuvent être désagréable lorsqu'on est pris au dépourvu: stax, mass land destruction, tour sup, combo... néanmoins pour d'autre trouver les solutions pour contrer ses stratégies, ou en d'autre termes résoudre l'énigme du board state, est une satisfaction aussi grande que gagner. Aucune stratégie n'est à banir, elles font partie du jeu. Néanmoins communiquer est la solution pour éviter la frustration.



III - ACEPTER que par définition le format est broken. Certaines cartes combinées ensemble sont complètement broken, (Narset parter of Veil + Wheel of fortune ? Brrr) mais indépendamment sont ok. Ces combinaisons se présenteront, il faut également savoir répondre à ce situation dans notre deck building. Réguler le format ne pourra pas être une substitution au deckbuilding skill.

Beaucoup plus d'argument et des points sont abordés dans les vidéos mais j'ai choisis de ramener tout ça à ces trois points. Vous pouvez ne pas être d'accord avec ces points. Et c'est tout à fait ok, bien sur que j'ai un avis subjectif par mes expériences de jeu et mes préférences. N'hésitez pas à me partager votre avis en commentaire.


Les cartes trop fortes pour le casual

Deux suggestions sur des cartes que vous pouvez appliquer en construisant un deck casual. Encore une fois ce n'est pas une banne liste exhaustive mais une proposition.

Et même souvent, une carte dans les 99 ne rend pas le deck oppressif, par contre avoir un grand nombre de ces cartes ensembles rend forcément un deck plus optimisé/fort qu'un deck ne les jouant pas.


I - Les POSITIVE MANAROCK. Les sources de mana qui accélère drastiquement le jeu, permettant de gagner T2/T3, même parfois T1. Ce sont souvent les artefacts qui produisent plus que leur CMC (Mana crypt, les Mox, Manavault...) ou des cartes qui produisent du mana pour rien (Simian spirit guide, Lotus petal...) ou encore des cartes qui donne accès à un quantité de mana absurde très tôt (un seul exemple ici: Dockside Extorsionist).

II - Les FREE BROKEN SPELL. Les spells avec des coûts alternatifs dérisoire comparés à leurs effets: Force of Will, Fierce Guardian Ship, Deflecting Swat... ces sorts sont très prisés en cEDH permettant de protéger sa wincon pour pratiquement aucune ressources dépensées.


Conclusion


III - Préparez au moins un deck pour CHAQUE NIVEAU (un casu et un opti). Si vous êtres un power-player, faite vous un ou deux deck casual pour pouvoir initier d'autre joueurs à vos tables. Si vous êtes un casual, essayer de faire un deck full power (7+) pour pouvoir jouer sur toutes les tables


Au final, tout ça n'est que mon avis et ma proposition pour avoir une base commune pour le casual et l'optimisé. Ma proposition ne réponds pas à tout et reste avant tout une proposition. Assumez par défaut que les jeux sont jouer en full Commander sans restrictions, mais n'hésitez pas à communiquer avant que la game commence. Pour ma part je vais avoir 2 set de decks: Un set sans restriction et Un set plus casu avec les guidelines ci-dessus.


Sur ce, je vous fais bisoux sur le pito!

Mahon

26 vues0 commentaire